Présentation de la ville du Palais sur Vienne

vue le palais sur vienne2

La ville du Palais sur Vienne se situe dans la banlieue Est de Limoges sur 1000 hectares le long de la Vienne. A proximité de l’autoroute A20 et à 10 minutes du centre-ville de Limoges.
Le Palais tire son nom d’une résidence royale appelée Jocondiac et dont on parle à partir du IXème siècle.


Petite bourgade de quelques habitants au début du 20ème siècle (721 habitants en 1911), le Palais-sur-Vienne a subi une évolution démographique importante notamment dans les années 60 (2162 habitants en 1962) tout comme les autres communes de la périphérie de Limoges. En 2019, la population est de 6164 habitants (Données de l’INSEE du 19/12/2018).
Partie intégrante de la Communauté d’Agglomération de Limoges Métropole et à quelques minutes de Limoges, les zones d’activités accueillent de nombreuses entreprises qui apportent leur contribution à l’économie de la ville, de même, la présence de nombreux commerçants et artisans contribue également à apporter un dynamisme indispensable.
Le Palais sur Vienne et les villes voisines
Malgré sa proximité avec la capitale régionale, avec laquelle elle est bien reliée grâce au réseau interurbain de la STCL, la commune est dotée de différentes structures : trois écoles maternelles et primaires, un Accueil de Loisirs Sans Hébergement, un centre multi accueil réunissant une crèche, un relais assistantes maternelles et un lieu d’accueil parents enfants. Un Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes où résident, actuellement, une centaine de personnes.
En plus des services offerts à la population, le Palais sur Vienne bénéficie d’un emplacement idéal pour les loisirs puisque située sur les bords de vienne, elle propose des activités de loisirs et de détente.

La commune compte également un nombre important d’associations culturelles, sportives et de quartiers contribuant ainsi au dynamisme de la commune.

Pourquoi "Le Palais" ?

Blason du Palais sur VienneAu début de l'ère chrétienne, un certain Jocondius créa un domaine agricole : le lieu devint Jocondiacum en Latin, Jocondiac en Français.
Louis le Débonnaire serait venu sur ce site en 832, la villa gallo-romaine étant devenue un palais : Le palais de Jocondiac.Telle est l'origine du nom de la commune.


Le site du palais appartiendra ensuite aux Templiers jusqu'en 1307, puis à l'Ordre de Malte jusqu'à la Révolution. Le presbytère actuel serait un reste du " château " siège du Commandeur de Malte
Blason de la commune du Palais sur Vienne
Détail du blason de la ville.
L'évolution historique

Par la suite, aucun fait marquant ne témoigne de l'évolution historique du Palais à travers les âges.
Plusieurs familles se succèdent à la tête du Puy Moulinier, le Palais de Jocondiac ayant disparu : famille de la Motte jusqu'en 1500, puis famille Douhet.
L'activité était de type agricole et artisanale. le domaine du Puy Moulinier se trouvait à l'entrée du Palais en venant de Limoges.
La révolution de 1789 passera sans fait marquant pour la commune.
Les guerres de 1870, 1914 et 1939-45 se succèdent, frappant la ville : 11 morts en 1915, 8 en 1916 pour 721 habitants; 6 morts en 39-45 et 3 déportés.
La guerre d'Algérie a également mobilisé de nombreux Palaisiens.

Sur le plan démographique, quelques chiffres montrent bien l'évolution du Palais:

  •  1791 : 304 habitants
  •  1861 : 547 habitants
  •  1911 : 721 habitants
  •  1926 : 1043 habitants
  •  1954 : 1600 habitants

C'est à partir de 1962 que se produit l'accélération que connaîtront toutes les communes de la périphérie de Limoges avec 2162 habitants pour le Palais.
Puis les choses iront très vite : 2621 habitants en 1968, 3863 en 75, 5038 en 82, 6040 en 90, 6164 en 2019.
L'histoire industrielle

Deux sites industriels ont eu une grande importance pour le Palais : l'usine Wattelez de régénération du caoutchouc fondée en 1918 a employé jusqu'à 400 personnes, mais elle a aujourd'hui disparu.
La Compagnie Générale d'Electrolyse du Palais, dont l'implantation fut décidée en 1917, opérationnelle en 1921, a elle aussi donné du travail à environ 300 personnes, mais le groupe Péchiney l'a pratiquement fermée et elle n'emploie plus aujourd'hui qu'une cinquantaine de personnes sous le nom de FCP.
Fort heureusement, un tissu de PME est venu se substituer à ces deux entreprises. Les activités sont plus variées et plus porteuses pour l'avenir.